La cryptomonnaie IOTA

Il existe d’innombrables devises numériques en ce moment. La plus populaire étant bien sûr le Bitcoin suivi de près par l’Ethereum. Une autre devise vient pointer son nez comme étant très prometteuse, le IOTA. Au début de novembre, cette monnaie était échangée pour seulement 0,33 US sur la plupart des échanges. Maintenant, il faut plus d’un dollar seulement quelques semaines plus tard. Le 29 novembre 2017, le IOTA était échangé à un sommet de $1.56. Qu’est-ce qui a rendu IOTA si populaire en si peu de temps ?

L’appréciation de la valeur est venue de partenariats avec plusieurs compagnies. Tout a commencé sur le site d’échanges coréen Coinone. Ce site permet l’échange de IOTA en WON sud-coréen KRW. Les investisseurs occidentaux en faisant monter la valeur à plus de 1$. Plus de 5% du volume d’échange de Coinone est le IOTA.

Quelques-uns croient que le prix est que pure spéculation mais d’autres ont plusieurs raisons de croire que IOTA a un bel avenir devant lui. Le 27 novembre, Lattice80 a annoncé être partenaire avec IOTA pour l’ouverture d’un nouveau laboratoire à Singapour. Le lendemain, IOTA poursuivait avec de bonnes nouvelles en annonçant un partenariat avec Microsoft, Bosch, Fujitsu et 19 autres compagnies. Celui-ci permettra l’élaboration d’une plate-forme pour un marché de l’internet des objets (IOT) . Ce marché sera accessible publiquement et il sera fonctionnel grâce à des registres distribués. Ils espèrent lancer une démo pour janvier 2018.

Le partenariat avec Lattice80 et l’annonce de la place de marché pour l’internet des objects sont des étapes importantes et cela devrait être le début d’une période de grand développement pour IOTA. Selon le fondateur du IOTA, David Sønstebø, 90% des nouvelles sont dûes pour décembre! Dominik a révélé quelques nouvelles telles qu’une rencontre le 14 décembre à Paris avec Microsoft. D’autres alliances stratégiques sont à prévoir pour que le réseau s’étende.

Alors, je vous recommande de surveiller la valeur du IOTA puisque celui-ci sera fortement en hausse car l’Internet des objets (Internet of things ou IOT) a besoin d’une plateforme pour commercer.

 

 

Laisser un commentaire