Pourquoi la valeur du Bitcoin augmente continuellement

Pourquoi le prix du Bitcoin s’est-t’il envolé en 2017? Il existe plusieurs raisons mais l’ensemble de ces raisons ne peut tout expliquer. La valeur du Bitcoin a décuplé en 2017 et sa valeur a dépassé 10000$ US en date du 29 novembre 2017. À quel prix finira le Bitcoin cette année ? en 2018 ? Impossible de le déterminer avec précision. Même les meilleurs analystes ne peuvent y répondre. Est-ce une bulle? Comme celle de la fin des années 90? Difficile d’y répondre puisque la question n’est pas la même! La technologie a tellement évolué au cours des 17 dernières années et la valeur des actions des entreprises technologiques a regagné la valeur perdue suite à l’éclatement de la bulle technologique.

Pourquoi le Bitcoin est si populaire ? L’engouement envers le Bitcoin n’est pas un phénomène isolé. Plusieurs autres cryptomonnaies sont populaires en ce moment comme l’Ethereum et le LiteCoin. Plusieurs échanges dans le monde ne permettent pas d’acheter directement ces monnaies. Ceux-ci peuvent s’échanger en BitCoin seulement faisant ainsi augmenter la demande.

En 2008, la bourse américaine a perdu beaucoup de sa valeur et plusieurs personnes ont perdu confiance au système monétaire américain.

Le Bitcoin étant une monnaie, celle-ci permet à des millions de personnes incapables d’ouvrir un compte bancaire de transiger quotidiennement.

Les Bitcoins étant décentralisés, chacun peut gérer son propre portefeuille. La création d’un porte-feuille privée (à l’extérieur des échanges publiques : Kraken, QuadrigaCX, Coinbase et cie) nécessite la mise en lieu sûr de la clé cryptographique privée. Vous perdez cette clé, pleurez car personne ne pourra récupérer votre argent. Combien y-a-t’il d’argent gelé dans le système ? Probablement des millions de Bitcoins. Jamais la valeur des bitcoin ne pourra être nul. Il y aura toujours des Bitcoins invendus. Il est pas impossible par contre qu’un jour sa valeur soit beaucoup moindre ou beaucoup plus grande.

Quelques personnes croient à une bulle et font référence à la tulipomanie:

La tulipomanie (Tulpenmanie en néerlandais, Tulip mania en anglais), est le nom donné au soudain engouement pour les tulipes dans le nord des Provinces-Unies au milieu du xviie siècle, qui entraîna l’augmentation démesurée puis l’effondrement des cours de l’oignon de tulipe : ce qu’on appelle la « crise de la tulipe » en histoire économique. Au plus fort de la tulipomanie, en février 1637, des promesses de vente pour un bulbe se négociaient pour un montant égal à dix fois le salaire annuel d’un artisan spécialisé. Certains historiens ont qualifié cette crise de « première bulle spéculative » de l’histoire1. Elle est restée dans les mémoires, tout au long de l’Histoire des bourses de valeurs.

Personnellement, il est sûr qu’un jour les Bitcoins seront surévalués et le cours s’effondera d’un certain pourcentage et la valeur se stabilisera. Problème: Quand ? Quelle est la valeur réaliste des Bitcoins? Difficile à dire.

Les mineurs peuvent faire de l’argent en minant de nouveaux blocs. Plus la valeur du Bitcoin augmentent plus la tentation d’acheter de l’équipement spécialisé pour résoudre les puzzles du réseau Bitcoin augmentent. Lorsqu’un mineur trouve la solution à un puzzle, un nouveau bloc est créé. Selon le protocole Bitcoin, 2016 Blocs devraient être minés tous les 14 jours. Le réseau ajuste automatiquement la complexité du puzzle pour que les Bitcoins ne soient pas créés trop rapidement.

Pour résumer, la puissance du réseau augmente avec l’ajout de nouveaux mineurs. La possibilité de résoudre un puzzle diminue si la complexité augmente. Cela pousse les mineurs à acheter de l’équipement plus performant pour continuer à faire un profit.

Selon la loi de Moore, la puissance de calcul des ordinateurs est multiplié par 2 tous les 18 mois. Depuis 2009, il s’est écoulé 96 mois, donc environ 5 périodes de 18 mois.  ce qui aurait multiplié la puissance de calcul par 32. en analysant la feuille de complexité du réseau Bitcoin, on s’aperçoit que la complexité a plutôt été multiplié des milliards de fois. De nouvelles générations de cartes graphiques (GPU) ont multiplié la performance de calcul des ordinateurs. L’arrivée de nouveaux mineurs a aussi obligé le réseau Bitcoin à augmenter la complexité des puzzles. L’énergie utilisé pour le minage de nouveaux Bitcoins est énorme et ça ne s’arrêtera pas là? Mais où?

Selon vice.com ,

L’index de l’analyste Alex de Vries, Digiconomist, estime qu’avec les prix actuels, les mineurs doivent consommer plus 24 térawattheures d’électricité par an pour résoudre les énigmes cryptographiques de plus en plus complexes qui leur permettront d’obtenir de nouveaux Bitcoins. C’est à peu près ce que consomme le Nigeria, un pays de 186 millions d’habitants, en un an.

Quand cela s’arrêtera-t’il ? Vous voulez le savoir réellement ? Lorsque la demande énergétique de la planète ne sera plus suffisante pour le réseau Bitcoin ! Ou jusqu’à une réglementation. D’ici là, le cours devrait continuer de s’apprécier grâce au support grandissant de l’industrie face à la technologie Bitcoin (Microsoft, Overstock.com, etc…) et la confiance grandissante face à la sécurité et à la facilité d’utilisation des Bitcoins avec les technologies mobiles (Tablettes, cellulaires).

 

 

Laisser un commentaire